image

La théologie de l'anabaptisme


Auteur : Robert Friedmann
ISBN : 978-2-9700697-5-1
Nombre de pages : 224 pages
Format : 15,2 x 22,9 cm
Couverture : Souple
Prix de vente : CHF 25.00 / EUR 23.00
Parution: Mars 2016

 

Présentation

The Theology of Anabaptism – An Interpretation, publiée par Herald Press en 1973, relève le défi de dessiner les contours d’une théologie des premiers anabaptistes. L’auteur, Robert Friedmann, fut marqué par l’épreuve du nazisme, la persécution et l’obligation de fuir aux Etats-Unis. Par son cheminement personnel et ses immenses connaissances, il a donné un élan nouveau à la recherche sur l’anabaptisme. Son regard venu de l’extérieur, sa curiosité insatiable pour des textes jusqu’alors presque inconnus, sa sympathie évidente pour les formes extrêmes et communautaires du témoignage chrétien, ont fait de lui l’un des historiens les mieux placées pour faire revivre la fraîcheur de la spiritualité des débuts de l’anabaptisme. Le fait qu’il n’ait pas été théologien l’a peut-être aidé à mieux refléter l’unité interne du mouvement anabaptiste. Une unité qui n’était fondée ni sur des institutions ecclésiales, ni sur un socle dogmatique, ni sur un soutien étatique – loin s’en faut ! –, mais sur un désir commun de marcher par la foi à la suite du Christ, en se mettant exclusivement à l’écoute de la Bible, particulièrement du Nouveau Testament. Robert Friedmann a off ert, à ceux qui ont besoin d’une pensée structurée, un ouvrage fort accessible, dans lequel il est parvenu à synthétiser les principaux aspects théologiques de la pensée anabaptiste primitive.

Auteur

Robert Friedmann (1891-1970) est un interprète majeur des premiers anabaptistes du sud de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse. Il s’est aussi intéressé aux rapports ultérieurs entre le piétisme et l’anabaptisme. Né à Vienne dans une famille juive, R. Friedmann commence par étudier l’ingénierie et les sciences naturelles. Désillusionné à l’issue de la Première Guerre mondiale, il reprend des études en histoire et en philosophie qui lui font découvrir les premiers anabaptistes. Emprisonné à Vienne en 1939, il doit émigrer aux Etats-Unis. Ses recherches sur l’anabaptisme l’amènent à la foi chrétienne. Il reçoit le baptême dans une communauté mennonite. Universitaire érudit, professeur apprécié, il poursuit ses travaux historiques à Goshen (Indiana) puis Kalamazoo (Michigan). R. Friedmann est connu pour sa conception de l’anabaptisme comme « christianisme existentiel ». Il est devenu l’un des plus grands spécialistes de la tradition houttérienne.
Valid XHTML :: Valid CSS: :: Powered by WikkaWiki